Sélectionner une page

Fonds Nominatif Vincent de Wouters d’Oplinter

A propos

Pair-Aidance en Santé Mentale et Processus de Rétablissement

Le Fonds soutient les associations qui participent au Processus de Rétablissement pour les personnes en fragilité psychique.

La Pair-Aidance en santé mentale est mise en évidence.

La Fondation Roi Baudouin apporte sa collaboration au fonds. Les dons, à partir de 40 EUR, font l’objet d’une réduction d’impôt de 45% du montant effectivement versé (art. 145/33 CIR).

Fondation Roi Baudouin BE10 0000  0000 0404     BIC : BPOTBEB 1      Communication : 018/0060/00064

               12 projets soutenus en 4 ans !

(5 associations)

 

Qui gère ce fonds ?

Vincent de Wouters d’Oplinter

A l’âge de 18 ans, Vincent entre à l’Ecole Royale Militaire et l’Ecole Royale de Gendarmerie. Il y effectue ses candidatures avant de rejoindre les Facultés Universitaires Saint-Louis à Bruxelles puis l’Institut d’Administration et de Gestion, à Louvain-La-Neuve.

Il rejoint le secteur bancaire en 1994 et travaille successivement pour ING, Callataÿ & Wouters (Sopra) et PETERCAM.

Rattrapé par le trouble de la bipolarité, en 2008, il doit quitter le secteur bancaire.

Fort d’un passé riche en expériences liées à la psychiatrie (25 ans de bipolarité), il a participé activement, depuis 2010, à la Réforme de la santé mentale à Bruxelles et en Wallonie.

Il se reconstruit pendant plus de 7 ans en rejoignant plusieurs associations : Entraide et Fraternité – Vivre Ensemble, OXFAM, Croix-Rouge de Belgique (Centres d’accueil pour réfugiés), Société Saint-Vincent de Paul, Compagnons Dépanneurs, Taxi Social,… 

En 2014, il s’installe, en Brabant-Wallon, à ALODGΠ (Habitat Groupé Solidaire).

En 2016, il se forme à la pair-aidance, à l’UMons (Pair-Aidance en Santé Mentale et Précarité).

En 2017, il rejoint En Route ( https://enrouteweb.org/ ) en tant que pair-aidant.

En 2018, il décide de créer le  Fonds Nominatif International Vincent de Wouters d’Oplinter en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin.

En 2020, Vincent signe un 1er livre  : « La bipolarité ? Tranches de vie », éd. l’Harmattan, Paris, juin 2020.

En 2021, il enregistre un podcast avec Sylvie Honoré – La vie du bon côté – Vivacité : « Peut-on dompter le trouble de la bipolarité ? » ‘Ce podcast connaît rapidement un réel succès. ( https://auvio.rtbf.be/media/peut-on-dompter-le-trouble-de-la-bipolarite-2813035 

Depuis peu, en collaboration avec l’association « Le Funambule » ( www.bipolarite.org ), il cofacilite un groupe de paroles à Ottignies, pour les personnes vivant avec un trouble de la bipolarité, et leurs proches.

 

La pair-aidance, c’est quoi?

« Avoir connu la fragilité pour ensemble reconstruire la vie. »

La pair-aidance, c’est le partage d’expériences entre pairs, c’est-à-dire des personnes qui ont un vécu semblable de la grande souffrance.

Cette souffrance est souvent liée à des problèmes de santé mentale, d’addiction ou de précarité.

La pair-aidance s’appuie sur la conviction que chacun peut s’en sortir, à son propre rythme, et que se rétablir est possible pour tous.

 

De façon générale, le pair-aidant  a  pour rôle :

  • de redonner espoir à ses pairs puisqu’il a lui-même affronté et franchi les obstacles reliés à la maladie mentale et adopté des stratégies facilitant son rétablissement ;
  • de soutenir et de responsabiliser ses pairs dans la reprise du pouvoir sur leur vie et leur rétablissement ;
  • d’apporter son expertise et de maintenir au cœur des préoccupations de l’équipe la réduction de la stigmatisation et la nécessité d’assurer la pleine participation des personnes au choix des services

Source : https ://aqrp-sm.org/groupes-mobilisation/pairs-aidants-reseau/role/

Comment nous contacter?

8 + 3 =